Commune de Saint-Genès-Champanelle

logo du site
  • Commune de Saint-Genès-Champanelle
  • Commune de Saint-Genès-Champanelle
  • Commune de Saint-Genès-Champanelle
  • Commune de Saint-Genès-Champanelle
  • Commune de Saint-Genès-Champanelle

Accueil du site > Services > Feux de plein air sous haute surveillance

Feux de plein air sous haute surveillance

Les feux de plein air et l’écobuage sont strictement réglementés depuis l’arrêté préfectoral du 2 juillet 2012.

Il est aujourd’hui interdit de façon permanente :

• de brûler à l’air libre ou à l’aide d’incinérateurs individuels des déchets non végétaux des particuliers ou issus des activités artisanales, industrielles, commerciales, agricoles,
• de brûler à l’air libre ou à l’aide d’incinérateurs individuels des déchets végétaux ménagers : les déchets végétaux ménagers incluent les déchets verts dits de jardin.
(herbes, résidus de tontes, feuilles, aiguilles de résineux, branchettes ou petits résidus de tailles, de débroussaillages ou d’élagages et autres résidus végétaux biodégradables sur place ou évacuables dans le cadre de la collecte des ordures ménagères).

Seuls les feux pour méchouis ou barbecues, feux de camp, feux de la Saint-Jean, les travaux de désherbage à l’aide de désherbeurs thermiques, les artifices de divertissement (fusées d’artifices, feux de Bengale, pétards) sont autorisés toute l’année sous réserve de remplir toutes les conditions spécifiées dans l’arrêté préfectoral.

Sachez que l’écobuage (brûlage de végétaux sur pied) est soumis à déclaration préalable en mairie au moyen du formulaire de déclaration préalable écobuage (Téléchargeable sur le site internet de la commune) pendant la période du 1er octobre au 30 juin et sous réserve de respecter toutes les dispositions requises.

En cas d’alerte de « pollution atmosphérique » tout feu de plein air est interdit !

A titre exceptionnel, certains types de feux peuvent être aussi autorisés entre le 1er octobre et le 30 juin sous certaines conditions, mais interdits du 1er juillet au 30 septembre. Ils doivent être signalés en mairie et respecter les précautions élémentaires, notamment :
- distance par rapport aux habitations, routes, lignes électriques, forêts
- vitesse du vent inférieure à 20 km/h (feuilles et petites branches constamment agitées)
- végétaux secs
- surveillance permanente.

Rappelons aussi que l’évacuation des déchets peut se faire prioritairement en déchetterie ou pour les petites quantités dans les containers à couvercle vert.

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à nous contacter ou à consulter l’arrêté en rigueur affiché en mairie ou le consulter "ici".



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF